Catégories
stratégie

Landing Page : Optimisation & Best Practices

L’optimisation de la Landing Page est une étape cruciale pour vous permettre de générer des leads plus ou moins qualifiés qui pourront se transformer en clients. Bien souvent, cette étape est négligée, ce qui peut avoir de lourdes conséquences sur les campagnes marketing lancées. Dans cet article, vous trouverez quelques best practices pour optimiser votre page de destination.

Pourquoi optimiser sa Landing Page ?

Une Landing Page est un élément important dans une campagne, en particulier dans une campagne de liens commerciaux ou de génération de leads. Plus elle sera optimisée, plus il y aura de chances que les visiteurs se transforment en prospect (idéalement qualifié) voire en clients. L’optimisation de Landing Page peut par exemple avoir pour but de formuler une proposition de valeur de façon claire et efficace. Elle peut aussi mettre en avant les avantages du service proposé. Non optimisé, cette page peut être dénuée d’intérêt. Mieux vaut donc bien la soigner.

Landing Page vs Page d’accueil : quelles différences ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, posons-nous une question essentielle : qu’est-ce qui différencie une Landing Page d’une Page d’accueil ? Avez-vous vraiment besoin des deux ?

La Page d’accueil

Dans une page d’accueil classique, on va notamment retrouver un gros titre, du texte précédé de sous-titres, une partie témoignage pour rassurer et convaincre le visiteur, des appels à l’action, des boutons bien visibles de type « cliquez ici », un menu avec plusieurs onglets ou encore de grandes images. La page d’accueil a généralement un nom de domaine source comme www.monsite.com.  Elle donne une vue d’ensemble des objectifs visés (vente de produits physiques, vente de produits dématérialisés, proposition de services,…). La page d’accueil contient aussi des liens internes vers des pages stratégiques du site. Elle donne aux visiteurs un voire des moyens de vous contacter.

Landing Page Homepage

La Landing Page

La Landing Page est également appelée « page de destination » ou « page d’atterrissage ». On va y retrouver une value proposition qui capte l’attention, un sous-titre suivi d’une image pertinente et d’un peu de texte, un formulaire d’inscription bien mis en avant (incluant un bouton type « je m’abonne » ou « je m’inscris »), en haut le nom de votre entreprise, des listes à puce pour aérer et rendre le message clair ou encore des témoignages (par exemple avec logo des entreprises qui vous ont déjà fait confiance).

Différences entre les deux types de pages

Contrairement à la Page d’accueil, la Landing Page a pour vocation de pousser à réaliser une action unique. Il peut s’agir par exemple d’une création de compte, d’un abonnement ou encore d’une inscription à une newsletter. Il faut éviter dans ce type de pages de faire dévier le visiteur de la cible principale. Dans la Landing Page, tous les éléments doivent être réunis pour convaincre l’internaute de passer à l’action. Il n’est donc pas nécessaire que cette page fasse partie d’un site. La Page d’accueil n’a pas du tout le même rôle. Elle permet de présenter de façon générale l’objet du site et de rediriger l’internaute vers la partie du site qui l’intéresse.

Comment faire de l’optimisation de Landing Page ?

Nous allons maintenant vous aider à optimiser votre Landing Page, autrement dit à optimiser votre taux de conversion. L’idée n’est pas de refaire de A à Z la page de destination, mais plutôt de chercher ce qui peut être amélioré, de tester des variations et de voir si ça améliore ou pas les performances de votre page. Voici quelques best practices pour vous aider dans cette tâche !

Choisissez un Appel à l’Action simple

Vous ne connaissez pas le dicton ? Un simple Call-To-Action (CTA) vaut mieux que 10 mauvais appels à l’action. Bon, moi non plus, mais tout est dit. En clair, ne laissez pas vos visiteurs surfer sur votre site en espérant qu’ils fassent tout ce que vous voudriez qu’ils fassent. Focalisez-vous sur une seule et unique action. Si vous voulez optimisez votre Landing Page, assurez-vous de n’avoir qu’un objectif pour cette page et proposez un seul CTA (de préférence clair et direct). Concrètement, si vous multipliez le nombre d’actions, vos visiteurs se disperseront. On oublie donc les liens vers des réseaux sociaux ou encore les bas de page avec le plan du site web. Vous n’en avez pas besoin dans une page de destination. Ce n’est pas ça l’objectif.

exemple de landing page efficace

Mettez en avant votre CTA

Le visiteur ne doit pas se demander ce qu’il doit faire et ce que vous pouvez lui apporter. Le CTA doit donc être centré sur la Landing Page et bien visible. Si la page est longue, optez plutôt pour un CTA par portion de page entièrement visible à l’écran. Optez également pour une police large pour une mise en avant de l’appel à l’action, en n’hésitant pas à jouer sur les couleurs et les contrastes. Un bon CTA est un CTA qui sait capter l’attention du visiteur. L’internaute doit se dire « Ha ! C’est ça que je dois faire ! ».

Soyez convaincant

Etre convaincant tombe un peu sous le sens, mais il parait important de le rappeler. L’objectif d’une page de destination est bien de convaincre les visiteurs qu’ils ont besoin de réaliser l’action que vous leur proposez. Voilà pourquoi vous devez agrémenter votre Landing Page d’éléments utiles et pertinents : des vidéos, des témoignages, des résultats de sondage, des photos,… Tout ce qui peut donner de la valeur ajoutée à vos propos et à votre offre. Ci-dessous un exemple :

Optimisation page de destination

Pensez également à vous mettre à la place de votre cible : il faut comprendre les besoins et les problématiques de ses prospects pour faire un bon copywriting.

Utilisez des visuels

Les visuels jouent un rôle important pour convaincre les visiteurs. Par exemple : essayez de vendre un produit nettoyant miraculeux sans faire une petite vidéo démonstrative. Bon courage ! Pour séduire de potentiels clients, il faut donc donner un avant-goût, montrer le produit, le résultat qui peut être attendu,… Les mots restent des mots. Des visuels sont bien plus parlants, et donc bien plus efficaces. Photos, vidéos, animations, impressions d’écran et autres sont donc les bienvenus.

Établissez une relation de confiance

Si vous voulez optimiser votre page de destination, il vous faut apporter la preuve que les visiteurs peuvent vous faire confiance. Autrement dit, vous devez prouver que vous n’êtes pas juste dans le business pour vendre votre produit ou vos services, mais que ce que vous proposez est de qualité. Pour arriver à vos fins, vous pouvez ajouter des commentaires de vos clients, des témoignages, des chiffres (type pourcentage de satisfaction), des logos d’entreprises qui ont fait appel à vous,… Une des best practices consiste par exemple à informer vos visiteurs du nombre de clients que vous avez. A titre informatif, sachez que les consommateurs ont 12x plus confiance en des avis clients qu’en des descriptions de vendeurs. Un peu logique… Les vendeurs ont un discours orienté, alors que les clients sont désintéressés, donc plus crédibles et plus objectifs. Voici un petit extrait du film « Le loup de Wall Street » qui illustre assez bien ces propos.

Ajoutez des titres pour le référencement SEO

L’optimisation de Landing Page est une stratégie marketing qui passe aussi par l’ajout de titres (si votre objectif est SEO). Et pour cause, ils sont essentiels pour le référencement SEO. Les moteurs de recherche les aiment autant que vos visiteurs. Pourquoi ? Parce que d’un seul coup d’œil, ils permettent de saisir l’idée générale et de savoir si le contenu risque ou non de nous intéresser. Ils permettent aussi d’aérer le texte en évitant les gros pavés indigestes et difficiles à lire. N’oubliez pas d’insérer dans les titres des mots-clés adaptés. Vous pourrez aussi faire un test A/B pour trouver le titre qui s’avère être le plus efficace.

Diminuez le temps de chargement

Petit cas pratique. Vous arrivez sur une Landing Page dont le contenu s’affiche péniblement et progressivement. Au bout d’une minute, vous ne voyez toujours pas le contenu qui vous intéresse. Que faîtes-vous ? Vous allez voir ailleurs, évidemment ! Donc pour optimiser votre page de destination, assurez-vous que votre page se charge rapidement. Cela vous évitera d’avoir un taux de rebonds élevé et de faire fuir vos potentiels clients.

Landing Page Optimisation

Suivez la règle « Keep It Short & Simple » (KISS)

Soyez donc bref et clair. On utilise du vocabulaire compréhensible par tous en faisant des phrases courtes. Sujet + verbe + complément. Oubliez les discours à rallonge qui perdent tout le monde. Plus vous faciliterez la lecture du contenu de votre Landing Page, plus votre message aura de chance d’atteindre votre cible. Les chiffres de la société Unbounce le montrent : les conversions augmentent de 38% quand le message est transmis avec peu de mots. Cependant, si le message se doit d’être clair, n’hésitez pas à travailler votre Landing Page. La majorité des Landing Pages sont souvent d’une grande simplicité : proposez une page de qualité et sortez du lot.

Segmentez votre audience

Comme nous l’avons vu plus haut dans cet article, à une Landing Page doit correspondre un Call-To-Action. Mais un seul CTA peut-il être adapté à l’ensemble des attentes de vos visiteurs ? Non. Stratégiquement parlant, nous vous conseillons donc de segmenter votre audience. une catégories de visiteurs doit correspondre une Landing Pages personnalisées pour chacune de ces catégories.

Outils pour optimiser votre Landing Page

En compléments de ces quelques best practices, nous vous proposons également des outils pour faire de l’optimisation de page de destination.

Test A/B

Le Test A/B ou A/B Testing permet de mettre en compétition plusieurs versions d’une page web (totalement ou partiellement différentes). Le témoin reste bien sûr la page dans sa version originale. Dans le ou les autres pages, on peut par exemple modifier la taille d’éléments, les boutons, les images ou vidéos, les titres,… On peut donc utiliser le test A/B pour optimiser sa Landing Page en trouvant les éléments les plus performants. Ce type de tests peut apporter une forte valeur ajoutée à votre Landing Page. En plus d’être peu onéreux, ses résultats peuvent faire augmenter le trafic sur votre site, augmenter le taux de conversion et diminuer le taux de rebond. Il existe plusieurs plateformes pour faire de l’A/B Testing, par exemple AB Tasty. Vous pouvez aussi faire des tests A/B avec Google Tag Manager.

Carte thermique

La carte thermique ou Heat Map est un autre outil pour optimiser votre page de destination. Dans l’exemple de carte ci-dessous, les zones en rouge et jaune indiquent les endroits les plus regardés par les visiteurs. Le bleu met en avant les zones les moins regardées.

Optimisation Landing PageVous constaterez sur ces cartes que les visiteurs ont tendance à lire suivant un modèle en forme de F.

Scroll Map

Variation d’une Heat Map, la Scroll Map permet de voir en couleur les zones de votre Landing Page les plus regardées ou de mettre en évidence la façon dont les visiteurs se déplacent sur votre site. La Scroll Map collecte diverses informations comme les clics sur les hyperliens, les mouvements de la barre de défilement, de la souris,… Elle identifie aussi le moment où le visiteur a conclu son passage sur votre page. Pour obtenir des scroll maps, vous pouvez utiliser des outils tels que Mouseflow, Clicktale ou encore CrazyEgg.

Vous connaissez désormais les best practices et les principaux outils pour optimiser votre Landing Page. N’hésitez pas à partager avec nous en commentaires vos retours d’expérience !

Par Mathieu Gesbert

Growth Hacker @deux.io

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *