Catégories
stratégie

Qu’est ce qu’un profil T-shaped ? Pourquoi le devenir ? Quelles skills ?

Avez-vous les T-shaped skills ? Par « T shaped skills », comprenez « Compétences en forme de T » ou « compétences transversales ». Le terme est à la mode alors ne vous étonnez pas si un jour quelqu’un venait à vous le demander ! Dans cet article, vous aurez la réponse à ces questions :
Formation B2B leadgen

      • Pourquoi c’est important de savoir si on a des T-shaped skills ou pas ?
      • Comment savoir quel type de profil on a : généraliste, spécialiste ou T-shaped ?
      • Quelles sont les compétences d’un T-shaped marketer ?
      • A quoi servent les T-shaped skills ?
      • Quelle valeur les T-shaped skills ont-elles ?

Pourquoi c’est important de savoir si on a des T-shaped skills ou pas ?

Un T-shaped profile va cibler des offres d’emploi différentes d’un profil d’expert ou généraliste. Avec ce type de compétences, vous pouvez collaborer avec plusieurs personnes qui ont des domaines d’expertises différents du ou des vôtre(s). En clair, vous pouvez travailler en équipe pluridisciplinaire et créer de la valeur en groupe. Un recruteur s’intéresse à votre « type de profil »  car il a déjà dans son entreprise un mode de fonctionnement qui lui est propre.

L’organisation des missions et la réussite de l’entité se basent-t-elles sur un travail collectif ou sur une multitude de travaux individuels ?

La réponse à cette question change tout ! Si c’est un travail collectif, alors ce recruteur doit s’entourer de personnes qui savent échanger, qui puissent apporter une réponse aux attentes des autres collaborateurs. La question n’est plus de savoir ce que vous pouvez apporter à l’entreprise mais plutôt ce que vous pouvez apporter à l’équipe. Ce concept de compétences en T a été décrit pour la première fois par David Guest en 1991, soit il y a près de 30 ans ! On pourrait dire que c’est un concept démodé, mais vous verrez plus bas dans cet article qu’avec le passage à l’ère numérique, il est de plus en plus utilisé.

Comment savoir quel type de profil on a : généraliste, spécialiste ou T-shaped ?

Vous avez des connaissances profondes dans un domaine spécifique ? Vous avez un I-shaped profile ! Vous êtes capable de faire beaucoup de choses mais n’êtes expert dans aucun domaine ? Alors votre profil est plutôt généraliste (représenté symboliquement par un trait horizontal). Vous l’aurez vite compris, vous aurez des T-shaped skills si vous vous sentez à la fois concerné par les deux types de profils précédents. Le I du profil spécialiste avec le trait horizontal du profil généraliste forment un T… Le modèle est finalement assez géométrique ! Donnons un exemple pour éclaircir tout ça dans un langage un peu moins mathématique. On parle souvent de T-shaped marketer. En fait, il s’agit d’un marketer avec des connaissances générales sur une large gamme de stratégies digitales et une connaissance plus profonde d’un ou deux thèmes spécifiques (par exemple de la stratégie Web). Pour connaître votre type de profil, vous devez prendre votre cv et classer vos skills, puis ressortir les compétences spécifiques à un domaine (expert / spécialiste), celles plus généralistes (domaines autres que le domaine dans lequel vous êtes spécialiste), puis enfin chercher les compétences transverses. Si vous parvenez à faire tout ça, vous avez un profil T-shaped. Si vous n’avez que des compétences généralistes, vous avez un profil « dash-shaped » (entendez « en forme de tiret » donc généraliste). Sinon votre profil est I-shaped.

T shaped marketer

Astuce pour mémoriser tout ça : Plus votre champ de compétences est large, plus la barre horizontale du T est longue. Plus votre connaissance dans un domaine est profonde, plus la barre verticale du T descend. Avec cette logique, vous retrouverez assez facilement la signification des profils en forme de I ou en forme de tiret.

Quelles sont les compétences d’un T-shaped marketer ?

Le T-shaped marketer doit d’abord avoir une connaissance large des bases de son métier (email, vidéo, HTML, UX, SEO, PPC,…) et des diverses activités qui le composent (blogging, content, social,…). Ensuite, il doit avoir une connaissance plus poussée dans une spécificité du métier (exemples : recherches de mots-clés et de cibles, optimisation de landing pages,…). Ce savoir théorique doit être complété par une certaine expérience et une capacité à mettre en pratique ces connaissances. Si vous faites du growth marketing, vous pouvez développer votre profil en T via plusieurs voies : grâce à votre créativité (par exemple pour faire du content marketing ou du community management), par des canaux plus analytiques (Search Engine Optimization (SEO), Search Engine Advertising (SEA),…) ou autres.  Le scraping peut également faire partie des compétences d’un T-shaped marketer. De nombreux influenceurs et marketers reconnus dans leur domaine ont mis en avant les atouts des profils T-shaped : le co-fondateur de Moz et Inbound.org Rand Fishkin ou encore le fondateur de Reforge et ancien VP Growth chez Hubspot Brian Balfour. A savoir que les compétences marketing stratégiques et analytiques sont particulièrement recherchées par les recruteurs, plus que les compétences opérationnelles de maitrise des canaux marketing.

A quoi servent les T-shaped skills ?

Dans certains cas, des compétences techniques bien maîtrisées ne suffisent pas à exceller dans un métier. Il faut des compétences transversales (symbolisées par la barre du T). Exemple : une aisance pour travailler en équipe avec des gens qui n’ont pas le même jargon. Tim Brown, patron du célèbre cabinet de conseil en innovation IDEO, a rendu populaire ce terme « T-shaped » en qualifiant les compétences à la fois technique et l’aptitude à collaborer de ses salariés. Ce terme est toujours à la mode car les années à venir présagent un choc de compétences lié à la révolution numérique. Donc il faut adapter le marché du travail en proposant de nouveaux postes ou en faisant évoluer ceux existants. Au bilan, il y a donc des compétences nouvelles à développer. Or, et c’est là que le bas blesse, tout le monde n’est pas aussi réceptif aux formations pour évoluer. L’idée c’est donc de miser non plus sur des compétences individuelles comme auparavant, mais sur quelque chose de collectif avec des compétences diverses. Point clé pour que cette vision fonctionne : il est indispensable que les gens aient des T-shaped skills, autrement dit, une compétence technique forte mais aussi une aptitude à collaborer, ceci pour permettre une complémentarité des compétences dans le groupe. C’est la raison pour laquelle, dans un T-shaped profile, on insiste sur l’aptitude à mettre en pratique les connaissances. Le T-shaped management s’appuie nécessairement sur ce type de profils.

Quelle valeur les T-shaped skills ont-elles ?

Il est assez « facile » d’être généraliste sur tout, donc d’avoir des compétences de base dans un grand nombre de domaines. De fait, et ce n’est pas pour être vexant, mais on considère que la valeur apportée par un profil dash-shaped est assez faible. Pourquoi ? Parce qu’on considère qu’avec Internet, tout le monde peut devenir généraliste, donc qu’un profil en forme de tiret est accessible à tous. Avec un domaine d’expertise en plus, donc avec un profil T-shaped, la valeur apportée à l’entreprise est plus importante puisque ce n’est pas si facile d’avoir, en plus de compétences générales, des axes sur lesquels vous êtes expert. Par contre, le fait d’avoir des bases dans plusieurs domaines permet de pouvoir communiquer avec des experts dans ces domaines, de connaître un peu leur jargon et donc de les comprendre. Ce travail d’échange ne peut pas être envisagé avec un autre type de profil car il manque l’aptitude à collaborer. Il y a un frein au partage d’informations et au bon déroulement des missions du groupe. Un T-shaped marketer est recherché pour ses compétences marketing. Il comprend assez rapidement les enjeux marketing du projet et dispose d’une vision globale qui lui permet de déterminer les leviers/canaux sur lesquels il doit stratégiquement s’appuyer. Ce type de profils est également reconnu comme étant autonome.

Dans le nouveau modèle développé de plus en plus en entreprise, on ne forme plus des individus mais des équipes. Des termes comme « T-shaped management », « design thinking », « co-développement » et cercles d’agilité en tout genre font progressivement exploser les modes de management traditionnels. Pour info, on parle aussi de X-shaped. Les X-shaped skills sont les compétences de leader, de chef, de responsable,… Et vous ? Comment vous placez-vous dans le monde du travail ? Mettez-vous assez en avant les compétences correspondant au job dont vous rêvez ? N’hésitez pas à répondre en commentaire et à partager vos expériences.

Par Jonathan

Consultant Growth Marketing chez ✌ DEUX.IO.
J'aime tester, mesurer, et automatiser tout ce que je fais. Mes articles tournent souvent autour de ça ;)

2 réponses sur « Qu’est ce qu’un profil T-shaped ? Pourquoi le devenir ? Quelles skills ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *