hack-enrichir-liste-prospects

Enrichir sa liste de prospects grâce à Excel :)

Vivian a une approche très intelligente, qui m’a particulièrement plue: contrairement à beaucoup de prétendus « growth hacker », il cherche vraiment à connaître son audience pour lui apporter des réponses personnalisées.

Son approche est d’autant plus intéressante qu’il ne sait pas coder. Loin de s’avouer vaincu, il utilise Excel pour pallier à ce problème, en poussant son utilisation à l’extrême, branchant API et services tiers directement dans le tableur. Très intéressant.


Dans cet article nous allons faire interagir les 3 outils très utiles que sont Mailchimp, SeoTools for Excel & FullContact pour donner une valeur supplémentaire à n’importe quelle base mail. Pour que cette technique soit accessible au plus grand nombre, vous trouverez une feuille Excel avec toutes les formules préenregistrées.

Landing page & adresses mails

A la base de beaucoup de projets web & mobile, la landing page permet – entre autres – de récupérer des adresses mails de leads. Cette étape du projet paraît bien souvent anodine mais il n’en est rien. Même si le but est de transformer ces leads en clients et pourquoi pas en ambassadeurs, ce n’est pas parce qu’ils ont laissé leurs adresses mails que cela sera évident.

Communiquer une adresse mail et quelques informations supplémentaires ne signifie pas encore acte d’achat mais plutôt, qu’à un moment donné, une personne a manifesté un intérêt quelconque à votre proposition de valeur.

Même si beaucoup de paramètres peuvent faire baisser drastiquement ce taux de conversion, l’un d’eux peut être évité, c’est l’abandon de contact avec votre base.

Imaginons que votre produit mette un an ou plus à être finalisé, une adresse mail laissée une semaine avant votre sortie n’aura pas le même « potentiel » qu’une adresse mail enregistrée depuis plus d’un an.

Un commercial expérimenté sait qu’il faut battre le fer tant qu’il est chaud.

Pour pallier à cela et commencer à créer votre communauté simultanément à votre phase landing page, nous allons faire interagir 3 outils majeurs de growth hacking.

Mailchimp

mailchimpMailchimp est une plateforme d’envoi de mails aussi performante que simple d’utilisation. Mailchimp va nous permettre plus précisement dans cet article de créer une entrée de formulaire (input form) où vos futurs clients vont laisser leurs adresses mails. Cette dernière servira à créer une liste de contacts dans Mailchimp. C’est sur la base de cette dernière que nous allons travailler.

Pour plus d’informations et apprendre à utiliser mailchimp, je vous recommande ce cours sur openclassrooms.

Full Contact

fullcontactCette application permet de trouver des informations supplémentaires (comptes réseaux sociaux notamment) sur vos contacts grâce à leurs emails. Répartie à travers plusieurs API, nous allons nous concentrer sur l’API person v2.0 pour pouvoir trouver des informations supplémentaires via vos adresses mails.

Pour aller plus loin et découvrir l’API person v2, rendez-vous ici.

Seo Tools for Excel

seotoolsTroisième et dernier outil, Seo Tools for Excel va transformer votre tableur ringard en véritable machine de guerre. Vous pourrez suivre les positions de vos concurrents, connecter vos comptes Google Analytics & Adwords (entre autres) ou bien encore interfacer du JSON facilement dans vos cellules.

Pas encore installé ? c’est par ici: http://seotoolsforexcel.com/

Pour recevoir nos tips & les prochains articles directement par email, inscrivez-vous ;)

Valoriser ses adresses mails via Excel – C’est parti !

1. Importer vos Membres depuis Mailchimp

Seo Tools vous permet (à condition d’utiliser la version pro) d’intégrer très rapidement vos listes de membres Mailchimp dans Excel.

importMembres

pivottable

Après interrogation de l’API, vous allez avoir vos membres d’une liste disposée en tableur :

api-fc

Si vous n’avez pas la version pro de Seo Tools et que vous n’utilisez pas Mailchimp, vous pouvez tout aussi bien exporter manuellement votre liste. La seule obligation (pour pouvoir utiliser le template fourni, sans modification) c’est de laisser en colonne B vos adresses mails. Rien de plus :)

2. Enrichir votre liste avec l’API Fullcontact

Comme vous l’aurez certainement remarqué plus tôt dans la documentation API de full contact, pour interroger la base de données, vous allez avoir besoin de 2 paramètres : une adresse mail et votre clé API.

La formule sur Excel pour récupérer le flux JSON est celle-ci:

=CONCATENER("https://api.fullcontact.com/v2/person.json?apiKey=";'Key FC'!$A$2;"&email=";B2)

Pour vérifier que cette dernière fonctionne pour vous, copiez/collez la cellule F2 dans votre navigateur et vérifier que la réponse affichée ressemble bien à du JSON. Si ce n’est pas suffisamment lisible pour vous, vous pouvez toujours copier la réponse dans http://jsonviewer.stack.hu/ pour en améliorer la lisibilité.

Vous devrez avoir quelque chose de ce genre si tout fonctionne correctement : 

json-view

3. Extraire les datas « générales » de vos contacts emails

Maintenant, vous trouverez en colonne G la ville où vit (très probablement) la personne qui vous a laissé son adresse et en colonne H son sexe.

Toutefois, il se peut qu’aucune information ne vous soit retournée car la personne utilise plusieurs adresses mails ou bien qu’elle n’a pas une présence sur le web très développée (pas de twitter et linkedin par exemple).

4. Extraire les comptes Réseaux sociaux de vos contacts emails

Mais les données qui devraient vous intéresser le plus et qui permettront de construire (déjà!) votre communauté, ce sont tous les réseaux sociaux associés à une adresse mail.

Extraire les infos Twitter

renderedTable

Rapidement vous allez obtenir l’URL et le username de votre lead ainsi que quelques metrics basiques sur son compte Twitter.

A vous d’intéragir sur Twitter avec votre potentiel futur client. Attention toutefois à ne pas vouloir tout automatiser de suite ! Dans un premier temps, je ne peux que vous conseiller de faire cette démarche manuellement pour voir ce qui a le mieux marché et pourquoi pas automatiser de manière intelligente par la suite.

A mon sens, il faut que la personne vous suive sur Twitter afin que vous la teniez informée de l’avancée du projet. Même si c’est pour partager les dernières pantoufles achetées par votre développeur cela reste une présence de votre nom/marque auprès de vos futurs potentiels clients.

Et pourquoi pas…tous les autres Réseaux sociaux :)

Sur la ligne 1 de vos colonnes L & M vous n’aurez qu’à inscrire les réseaux sociaux que vous souhaitez visualiser. Nativement ce sont facebook et linkedin qui sont inscrits, mais si vous voulez voir d’autres informations vous n’aurez qu’à les inscrire en L1 et M1.

Toutefois pour que le filtre fonctionne correctement vous êtes obligés d’écrire en minuscule et tout attaché.

 Pour mieux comprendre voici la formule Excel: 

jsonPathonUrl

Vous pouvez rajouter des réseaux sociaux si vous le souhaitez. Vous n’aurez qu’à dupliquer la formule.

En effet, si votre produit est très orienté tech, les githubs et quora de vos contacts vous seront certainement plus utiles que leurs pinterests et picasa :)

Exemple de réseaux sociaux :

  • facebook
  • pinterest
  • linkedin
  • github
  • quora
  • youtube
  • vimeo
  • picasa
  • aboutme
  • foursquare
  • klout
  • gravatar
  • angellist

Quelques Recommandations…

Si vous avez suivi correctement toutes les étapes décrites plus haut, vous allez pouvoir maintenant construire votre communauté petit à petit.

Bon à savoir: Fullcontact limite le nombre de « matches » fournis gratuitement tous les mois à 500. Pour aller au-delà, vous aurez à payer une version pro.

Autre chose, la limite maximale de requêtes est de 60 / minute. Pour cela, je ne peux que vous conseiller de travailler au fur et à mesure en copiant en valeurs vos précédentes requêtes avant d’étirer les colonnes pour les nouvelles données.

Enfin, dernier point: c’est en intégrant cet outil dans un processus bien établi avec votre équipe que vous allez pouvoir mettre à profit cet outil et générer une traction non négligeable.

Cet outil se veut le plus polyvalent possible. Pour l’exemple, nous avons pris le cas d’une landing page qui ajoute des mails à une liste. Mais cet outil peut aussi vous servir pour :

  • Enrichir votre base clients
  • Se renseigner sur vos prochaines recrues
  • Analyser l’activité de vos concurrents

Et certainement bien d’autres encore !

Et vous, comment utiliserez-vous cet technique ?

Vivian Sarazin
Chef de projet web freelance, je tiens en parallèle un blog sur #excel et le #growthhacking

2 réponses à “Enrichir sa liste de prospects grâce à Excel :)

  1. Bonjour Vivian, ta méthode à l’air terrible et merci beaucoup de nous la présenter. Mais je coince dans la dernière étape : mettre la clé (API) et mes adresses mail pour avoir les infos.
    Merci d’avance si tu peux m’éclairer dans le processus :)